3.1.1 Les liens sont facilement identifiables comme tels

Veillez à ce que les liens puissent être identifiés par tout le monde.

Pourquoi?

Une distinction basée sur la couleur serait inutile aux personnes atteintes d'achromatopsie, qui voient tout en nuances de gris, ou daltoniennes, qui ne distinguent pas certaines couleurs.

En pratique

L’important est de s’assurer que les liens peuvent être identifiés dans tous les cas. Le meilleur moyen reste le soulignement (continu ou pointillé).

Il ne suffit pas de différencier les liens en leur réservant des couleurs franches et contrastées.

Lorsque les liens sont soulignés ou se distinguent du texte par une autre caractéristique, veillez à ce que cette caractéristique soit utilisée uniquement pour les liens.

Il n’est pas nécessaire d’assurer une distinction pour les liens actifs ou visités. Par contre, il est fortement recommandé de mettre en évidence la zone cliquable d'un lien en lui donnant une couleur d'arrière-plan ou un cadre lorsque l'on passe dessus avec la souris (onhover). Ceci aide les personnes ayant une difficulté motrice à voir si elles cliquent sur le bon lien.

Voir aussi la directive "La totalité du site est utilisable au moyen du clavier".

comment tester

Visuellement

  1. Observez les liens dans le texte. Sont-ils soulignés ou identifiés dans le texte d'une manière autre que la couleur?
    • Si oui, allez à la question 2.
    • Si non, il faut adapter le site.
  2. Est-ce que la caractéristique utilisée pour distinguer les liens du reste du texte est également utilisée pour d'autres textes (par exemple titres ou textes importants) ?
    • Si non, OK
    • Si oui, il faut adapter le site